LA CHRONIQUE DE BONNIE : INUTILE POLEMIQUE

Tandis qu’il ne se passe rien dans le monde, et surtout pas en France, plus de chômage, politique impeccable, pouvoir d’achat en constante évolution, une nouvelle polémique envahit les réseaux sociaux, la dernière chanson des “Enfoirés”.

jean-jacques-golbman-petit-journal

On trouve un moyen nouveau de se faire inviter sur les plateaux télés, de donner son avis, alors que le monde s’en fout! Je me fais donc un devoir d’écouter l’objet de tous les délires, mais j’ai du mal, car moi les clips ça me soûle. Alors, je lis le texte de la chanson, et là, j’avoue être partagée, entre l’inutilité de la chanson, et le pseudo message qu’elle véhicule. Si je ne savais pas que Jean-Jacques Goldman est l’auteur de cette chanson, j’aurais pu croire que Michel Sardou avait eu un coup de blues et avait pondu un vieux texte bien réactionnaire des familles !! Le coté désespéré des jeunes, l’image négative qui s’en dégage, tout ça me parait un peu dépassé !

En revanche, ce qui n’est pas faux, c’est l’image des adultes “responsables” qui ont, il faut bien le dire, laissé la planète terre dans un bordel sans nom. De mes ancêtres jusqu’à moi, y’a pas de quoi pavoiser ! La chanson demande donc aux jeunes de faire le ménage de nos conneries, de ce qu’on leur laisse. J’ai donc demandé à mon ado de fille de 16 ans ce qu’elle en pensait, sa réponse: “Chanson qui sert à rien, nous on se bouge, et on a encore des rêves, il a oublié qu’il avait été jeune le mec !”.

De là à ce que les gens du monde d’en haut s’en mêlent, faut pas pousser non plus, d’autant que JJG lui-même a fait remarqué que la chanson était sortie depuis longtemps, et que la réaction polémique a tardé à se propager (dixit).

Ceci étant, la réalité des Restos du Cœur à elle seule devrait faire monter le rouge aux fronts de ceux qui dirigent le pays de la gastronomie. En France, on a faim, on expulse, et on chante, sorte de tradition gauloise je présume.

Que des artistes, logés dans des hôtels 5 étoiles et se nourrissant de mets raffinés, tout ça aux frais de l’association, demandent à des gens qui galèrent avec un SMIC, de donner pour ceux qui galèrent encore plus qu’eux, et cela depuis 30 ans, devrait faire débat bien plus qu’une pauvre chanson, ratée certes, mais que tout le monde aura oublié demain.

Alors gens de France, oui, il faut donner aux Restos! Faites des dons, remplissez les caddies des bénévoles avec tout ce que vous pourrez, car demain vos noms grossiront peut être la liste des bénéficiaires de cette bouffe gratuite, et si vous voulez une méga polémique, allez à l’Elysée leur demander de se bouger, pour qu’en France plus personne n’en ait jamais plus besoin !

Bonnie Lewis
Par

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevez toute notre actualité
en vous inscrivant à notre Newsletter
...