Interview avec Mathieu Bitton

‘Ascension, c’est le résultat d’environ 6 ans de photos de Lenny’

Mathieu Bitton by Steffen KeilMathieu Bitton à Vienne par Steffen Keil de Leica

Directeur artistique, designer, photographe, Mathieu Bitton est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française. C’est dire l’importance de son œuvre artistique. Installé à Los Angeles depuis plusieurs années, il travaille avec les plus grands noms des arts, de la musique au cinéma en passant par le design et la photographie : Martin Scorsese, Michael Bay, Kevin McDonald, Philippe Starck et bien sur Lenny Kravitz avec qui il est sur les routes depuis 2008. Il a récemment présenté l’ exposition « Ascension : Lenny Kravitz by Mathieu Bitton » à la galerie Ostlich à Viennes, en Autriche, une exposition présentée aux cotés de l’expo photos Flash de Lenny Kravitz.

Mathieu Bitton a exceptionnellement accepté de répondre à nos questions au sujet de l’exposition Ascension, mais aussi de son travail avec Lenny Kravitz.

Affiche-AscensionAffiche officielle d'”Ascension : Lenny Kravitz by Mathieu Bitton”

Vous avez récemment présenté l’exposition ”Ascension: Lenny Kravitz by Mathieu Bitton” à Vienne. Une exposition inédite d’une série de 33 photographies de Lenny Kravitz que vous accompagnez depuis des années. Pouvez-vous nous parler de ce projet ?

Ascension, c’est le résultat d’environs 6 ans de photos de Lenny. Ça fait 5 ans qu’on me demande de faire des expositions, je n’avais pas voulu en faire jusqu’à maintenant. Leica Autriche m’a demandé si c’était possible d’ajouter mes photos à l’exposition de Lenny, Flash, c’était la 4e fois qu’on le faisait, mais la première fois que je fais une Side exhibition de mes photos. C’était super de faire cette exposition, surtout en collaboration avec Leica, et Ostlicht qui est une des meilleures galeries d’Autriche et d’Europe. 

Pourquoi Ascension ?

C’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit, et ‘Ascension’ est une face B de ‘Are you gonna Go my way’ de Lenny Kravitz, que j’aimais beaucoup. L’ascension aussi de mon travail vis à vis de Lenny et l’amélioration de mon travail en général en tant que photographe.

Les villes qui aimeraient accueillir ce travail exceptionnel sont nombreuses. Vous avez une histoire particulière avec Vienne pour avoir choisi d’y présenter l’exposition ?

C’est vraiment parce que Peter Coeln, le patron d’Ostlicht, du Leica Museum et Leica shop à Vienne m’a proposé de le faire, et encore une fois ça allait bien avec le thème de Flash. C’est aussi au Leica Shop et Leica Museum à Vienne que j’ai acheté deux appareils, un M3 de 1955, et un M2 de 1963, des appareils magnifiques, et j’ai trouvé poétique que l’exposition se fasse dans cet endroit.

On m’a proposé de le faire dans plusieurs villes effectivement, de Paris à Tokyo, New York, Los Angeles… mais Ostlicht était le bon endroit pour commencer. J’ai hâte de montrer l’exposition dans d’autres villes maintenant, on est entrain de réfléchir.

 21_Ausstellungsansicht_Kravitz_OstLichtVue partielle d’ ‘Ascension’ – Galerie Ostlicht, Vienne

Le public aura-t-il l’occasion de voir ‘Ascension’ à Paris prochainement, si oui, avez-vous une date et un lieu à communiquer aux parisiens ? 

Oui, j’espère emmener le show à Paris dans pas très longtemps.
J’avais prévu de faire une autre expo à Paris, pendant Paris Photo, c’est entrain de se faire mais ce n’est pas encore confirmé. Ça sera une autre exposition, cependant  il y aura peut être une ou deux photos d’Ascension. 

12_Kravitz_Matthieu_BittonLenny Kravitz par Mathieu Bitton

La série de photographies présentée dans ‘Ascension’ montre Lenny Kravitz en public, mais aussi en privé, des moments privilégiés. On a l’impression que vous ne vous quittez pas.

Effectivement on se quitte pas, c’est assez comique (rires). Dans cette expo il y a beaucoup de photos récentes mais également des photos qui dates de 2010, 2011et 2012. Je suis toujours en tournée avec lui depuis 2009, on a commencé à travailler ensemble en 2008. Donc beaucoup d’opportunités de faire des photos sur scène, hors scène, chez lui, dans les hôtels… Il me donne accès à tout, il y a une grande confiance entre nous. C’est ce qui rend cette exposition unique aussi, l’accès et la confiance. Des fois je le surprend, je prends des photos sans demander, c’est assez drôle et ça donne souvent de superbes photos.

Concernant les photographies en privé, vous, avez trouvé un moyen, des moments pour prendre des photos ou tout est vraiment spontané ?

C’est souvent spontané. Des fois on se balade dans un endroit et tout d’un coup on a envie de prendre des photos… Dans la plupart des cas ce n’est pas prévu. On ne se dit jamais ”tiens mardi on va shooter dans tel endroit”, à moins que ça ne soit pour une couverture de magazine ou quelque chose de très précis, ou pour un single ou quelque chose comme ça. C’est souvent spontané, et souvent pendant les voyages.

Lenny KravitzLenny Kravitz sur scène, par Mathieu Bitton

Vous êtes actuellement en tournée US avec Lenny, vous avez donc de belles photographies qui naissent tous les jours. La collection ‘Ascension’ sera-t-elle actualisée en conséquence ?

Oui, je suis en tournée avec Lenny. Effectivement j’ai déjà fait beaucoup de photos. Le but c’est de faire un gros livre et je suis entrain de discuter avec certains éditeurs.

J’ai fait la conception et l’ensemble du design graphique du livre photo Lenny Kravitz qui est sorti l’année dernière aux éditions Rizzoli. Ce livre contient mes photographies, dont celle en couverture. Mais mon livre sera exclusivement constitué de mes photographies, l”idée étant de faire une grande taille, quelque chose d’assez exceptionnelle. Donc tous les jours je créé des clichés pour ce nouveau livre. On met les photos en ligne pour des articles et d’autres publications mais pour moi le but c’est le livre et Lenny est à fond dans cette idée en ce moment. Après la tournée on continuera à faire des photos pour ce projet.

Mathieu Bitton-et-Lenny KravitzMathieu Bitton et Lenny Kravitz en séance dédicace à la galerie Ostlicht

Il vous arrivent d’inverser les rôles et c’est Lenny qui passe derrière l’objectif pour vous photographier. Artistiquement, il y a une alchimie singulière entre vous. Comment expliquez – vous cela ?

Inverser les rôles oui ça m’est déjà arrivé. Lenny m’avait photographié pour quelques articles qui étaient sortis dans des magazines. Oui ça arrive de temps en temps qu’il me photographie. D’ailleurs dans l’expo Flash il y a une photo de moi au Bahamas qui date de 2009 entrain de le photographier avec un iPhone, c’est drôle.

Mathieu-Bitton-et-Lenny-KravitzMathieu Bitton et Lenny Kravitz lors du vernissage d’Ascenssion et Flash à OstLlcht – Viennes

L’alchimie singulière oui, on m’en parle souvent. On se connait depuis 30 ans même si on n’a pas passé 30 ans à travailler ensemble. On a commencé à travailler ensemble en 2008 mais on se connait quand même depuis longtemps, je connais sa famille et il connait la mienne. On est souvent sur les mêmes ondes créatives, donc il y a quelque chose de très naturel qui s’est développé encore plus depuis qu’on travaille ensemble. On a plus besoin de parler vraiment, on sait exactement ce qu’on attend l’un de l’autre, et donc ça facilite beaucoup notre travail.

Flash et Ascension sont elles conçues pour être exposées simultanément dans les mêmes espaces ?

A viennes c’est la première fois qu’on a exposé les deux expo ensemble. À mon avis oui, on continuera à le faire, c’est sympas d’avoir les deux, ‘back to back’ si tu veux.

KINGZ.FR
Par

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevez toute notre actualité
en vous inscrivant à notre Newsletter
...