Jean-Paul Donadini : « J’ai une certaine rigueur dans mon travail qui se ressent dans ma peinture, mais cela ne m’ennuie pas du tout »

Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

C’est dans son petit atelier du 14e arrondissement de Paris, au cœur du quartier de Montparnasse, ancien épicentre des plus grands artistes, que Jean-Paul Donadini, artiste peintre, exerce tous les jours sa passion sans compter ses heures. Travaillant dans l’ancien studio de Man Ray (1890-1976), portraitiste, photographe et réalisateur de cinéma, Jean-Paul Donadini a exposé en France et à l’étranger : Allemagne, Japon, USA, Canada, Angleterre, Turquie etc. Né le 30 décembre 1951 à Troyes, dans l’Aube, il a étudié à l’Ecole nationale des Beaux-arts de Nancy et l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris jusqu’en 1976. A l’aise dans la peinture mais aussi en lithographie, il marque son style en utilisant des brosses arrêtées ou en magnant le rouge à lèvres comme un pinceau sur ses toiles. Nous sommes partis à sa rencontre dans son atelier, où on retrouve les souvenirs qu’il a accumulé au cours de sa vie.

Dans l'atelier de Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Des souvenirs dans l’atelier de Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Peux-tu nous parler de ton expérience aux Beaux-arts ?

J’ai le souvenir d’une très bonne expérience qui a duré sept années. J’avais conscience d’avoir un don pour l’art, les professeurs ont donc essayé de tirer de moi le meilleur, de m’ouvrir l’esprit et de m’apporter les bases du métier.

Après tes études, quel a été ton parcours en quelques mots ?

Après mes études, on m’a donné la chance de rentrer dans un atelier de lithographie à Paris. Quand j’étais aux Beaux-arts de Nancy j’ai fais un diplôme de communication visuelle, avec pour thème de faire connaître le procédé de la lithographie au grand public. Dans cet atelier, je transposais en lithographie des œuvres pour des peintres, qui ne connaissaient pas bien la technique. J’ai d’ailleurs collaboré avec Man Ray et Salvador Dalí lors de cette période. Après, j’ai monté mon propre travail. Ça fait plus de 30 ans que je fais de la peinture, je me rends à mon atelier tous les jours et j’en suis ravi. J’ai une certaine rigueur dans mon travail qui se ressent dans ma peinture, mais cela ne m’ennuie pas du tout.

Dans l'atelier de Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Des bosses arrêtées, dans l’atelier de Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Comment ta passion pour l’art est née ?

Je n’avais pas beaucoup de talent à l’école mais j’étais très doué pour le dessin, j’avais un don. Quand j’étais jeune, à l’école nous avions notre jeudi après-midi de libre. Il y avait beaucoup de personnes qui allaient faire du sport alors que moi je m’étais inscrit aux Beaux-arts pour avoir des cours de dessin. Après j’ai travaillé au fil des années, en rentrant aux Beaux-arts de Nancy et de Paris puis en essayant de construire ma carrière. J’ai la chance de faire un métier que j’adore, ce qui n’est pas la chance de tout le monde.

Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Absolument tout. J’observe beaucoup ce qui se passe dans la rue et autour de moi. Je voyage beaucoup, j’ai parcouru plusieurs pays, dont le Japon, à qui je voue un profond amour. Ces voyages m’ont énormément ouvert l’esprit. Je mets ça au coin de ma tête et puis il y a un moment où je ressors une idée. Parfois cela peut-être un an après, j’ai toujours trouvé ça étonnant : mon processus de création.

Jean-Paul Donadini dans son atelier | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Jean-Paul Donadini dans son atelier. Technique de la brosse arrêtée | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Pourquoi utiliser la technique des brosses arrêtées ?

Cette technique m’évoque « le geste de l’artiste matérialisé dans une peinture ». En laissant le pinceau sur la toile, j’ai voulu faire un clin d’œil au processus de création d’une peinture. C’était également un moyen de mettre à l‘honneur toutes ces petites pauses qui constituent la vie d’un artiste. Un tableau est comparable à un chantier inachevé, seul l’artiste peut décider d’y mettre un terme.

Tu fais également de la lithographie, qu’est-ce que c’est ?

La lithographie est un moyen d’expression tout comme le sont la peinture, la gravure et la sculpture. C’est en 1796 en Allemagne, qu’Aloys Senefelder invente ce procédé. C’est une technique d’impression qui consiste à la création et la reproduction d’un tracé au crayon ou à l’encre sur des pierres calcaires pour aboutir sur un support papier. La pierre aujourd’hui a été remplacée quelques fois par du zinc.

Dans l'atelier de Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Dans l’atelier de Jean-Paul Donadini | Photo : Lisa Connan / KINGZ.FR

Comment décris-tu ton art ?

Je fais des choses qui me plaisent, après c’est le public qui le perçoit selon son envie. Je ne suis pas attaché à un genre de peinture, j’ai le besoin régulier de me renouveler que cela soit dans l’usage des matériaux ou dans ma recherche perpétuelle de nouveaux projets.

Quel est ton regard sur l’art contemporain aujourd’hui ?

Je trouve qu’il y a beaucoup d’artistes qui ont énormément de talents, je trouve ça très intéressant. Je me rends à beaucoup de foires à l’étranger ou à la FIAC (Foire Internationale d’Art Contemporain) de Paris. J’y rencontre de nombreux talents. J’aime beaucoup Damien Hirst, artiste britannique qui expose actuellement à Venise à la fondation Pinault ou encore l’artiste espagnol Manolo Valdés. Ce qui me dérange un peu c’est le côté financier qui prend parfois des proportions affolantes. L’art est parfois trop cher.

Des projets futurs ? Des expositions à venir ?

Je continue mon projet des brosses arrêtées, en parallèle je cherche des choses. Je ne suis pas attaché à un genre de peinture donc il se peut que dans un an je fasse des choses différente. La foire « Art Market San Francsico », qui débute le 27 avril va exposer mes œuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Recevez toute notre actualité
en vous inscrivant à notre Newsletter
...