Rencontre avec Youssouf Fofana, co-fondateur de Maison Château Rouge, le label mode qui rhabille Paris

Youssouf Fofana (à droite) et Yoann, un de ses associés – © KINGZ.FR

C’est dans le célèbre quartier africain du 18 ème arrondissement que le label “Maison Château Rouge” a installé son univers au 40 Rue Myrha. Les deux frères, Youssouf et Mamadou Fofana, ont créé leur marque en 2015 et ont choisis le wax, un tissu de coton traité à la cire très colorés, avec des motifs africains, comme sa représentation emblématique. Ils proposent ainsi un métissage stylistique entre leur pays d’origine, le Sénégal, et le streetwear. Rencontre passionnante avec le cofondateur, Youssouf Fofana.

Quel est votre parcours ?

Youssouf Fofana : Mon parcours est assez atypique. J’ai d’abord travaillé dans une banque en informatique durant 3 ans. Puis j’ai fait un master en gestion de projet web en spécialité informatique. Rien à voir avec le milieu de la mode. En tout j’ai travaillé 5 ans dans la banque. Puis j’ai collaboré avec mon frère, Mamadou Fofana, dans la création de “Maison Château Rouge”.

Vue partielle de la boutique Maison Château Rouge – © Maison Château Rouge

Pourquoi avoir choisis le nom de “Maison Château Rouge” pour votre enseigne ?

Tout d’abord il y avait une tendance autour de la mode africaine qui se dessinait et c’était important pour nous de mettre le point entre la France et l’Afrique. Le quartier qui représente justement l’évolution de la culture africaine à Paris, c’était Château Rouge. Donc c’était important pour nous de mettre en avant ce quartier. Et ensuite ce qu’on voulait faire c’était de permettre aux commerçants du quartier de bénéficier de toute l’effervescence autour de l’Afrique.

Comment produisez vous vos créations ?

Toutes nos créations sont faites à Paris. On achète tous les tissus chez les commerçants du quartier. Pour la production, soit on la réalise dans le quartier ou sinon en banlieue parisienne. Mais tout est principalement confectionné dans la capitale.

© Maison Château Rouge

D’où puisez – vous vos inspirations ?

Mes inspirations viennent de ma mère et puis aussi des parisiennes qu’on voit tous les jours dans la rue. Après, j’essaye de faire le mixte entre la garde robe de ma mère et un côté un peu plus contemporain, plus sportwear. Indirectement on s’inspire des défilés de mode. Je regarde beaucoup ce qui se fait dans ce milieu . Mais c’est plutôt la rue qui m’intéresse. Ce qui s’y passe, ce que les gens portent. Je pense que c’est toujours plus fort de regarder à l’extérieur que ce qui se fait dans les défilés. Aujourd’hui, je pense que la mode vient d’abord de la rue et ensuite elle inspire les grandes maisons de couturiers.

La mode, un choix ou un accident ?

C’était un peu un accident. Après je pense que la mode est un beau canal pour faire passer un message et pour changer les choses également. Je trouvais ça intéressant de faire découvrir la culture africaine à travers mes modèles. Je pense que l’aspect gastronome et la mode sont aussi un bon vecteur pour partager une culture. C’est le message qu’on a envie de faire passer.

© Maison Château Rouge

On remarque de plus en plus de collaborations entre des marques de styles et d’univers différents dans le milieu de la mode. Qu’en est-il pour Maison Château Rouge ?

Il y a eu une belle collaboration avec Béton Ciré l’année dernière. On a repensé le chapeau des pécheurs breton en wax. De ce fait, on est parti au Sénégal avec comme idée de faire un shooting photo avec les pécheurs sénégalais. Peu de temps après, on a collaboré avec SAWA. Nous avons créé ensemble trois pairs de chaussure en Ethiopie. En ce moment, on travaille avec des artisans du 18 ème arrondissement pour développer des produits en commun . Par exemple, des lampes ont été confectionnés à partir de calebasse, une plante de la famille des Cucurbitacées, acheté dans le quartier, mais aussi de la céramique et pas mal d’autres choses.

Vous avez aussi un projet social, “Les oiseaux migrateurs”, pouvez-vous nous en parler ?

On a créé l’association en 2014. L’objectif était de participer de manière collaborative au développement de TPE (Toute petite Entreprise) et de PME (Petite et Moyenne Entreprise) africaines. Dans notre démarche, nous voulions que ces entreprises se bonifient dans l’exportation de leur produit. L’intérêt était de partager le potentiel de la production locale et de montrer l’image culturelle du continent; que se soit vestimentaire, alimentaire ou artisanale. Comprendre un pays c’est d’abord le découvrir dans toutes ses formes.

De futures beaux projets sans doute ?

Pour l’instant on a beaucoup de choses à gérer. On essaye de se concentrer sur nos projets actuels. On doit notamment livrer notre collection automne-hiver dans pas mal de boutique. Avec le temps, le mobilier est un domaine qu’on essaye de développer. Une collaboration avec une très grosse enseigne parisienne est en train de se faire. C’est un peu secret pour l’instant.

Avec une telle passion pour la mode et la culture africaine, “Maison Château Rouge” est un nouveau concept qui mélange le contemporain et le traditionnel dans une démarche artistique qui rassemble les influences et les « goûts ». La boutique est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Recevez toute notre actualité
en vous inscrivant à notre Newsletter
...