Vidéo : le nouveau film de Julie Gautier, une incroyable performance de danse en apnée

AMA

AMA, my new short film:"Ama" is a silent film. It tells a story everyone can interpret in their own way, based on their own experience. There is no imposition, only suggestions.I wanted to share my biggest pain in this life with this film. For this is not too crude, I covered it with grace. To make it not too heavy, I plunged it into the water.I dedicate this film to all the women of the world.Julie AMA, mon nouveau court métrage: "Ama" est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé.J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau.Je dédie ce film à toutes les femmes du monde.JulieCredits : Choreographer : Ophélie LonguetMusic : « Rain in your black eyes », Ezio Bosso. (P) Sony Music Intertainment.Cinematographer : Jacques BallardEditor : Jérôme LozanoColorist : Arthur Paux @ Spark SeekerCompositing : Gregory Lafranchi @GoneFXSound mix : Nassim El Mounabbih @DinosauresProduction : Spark Seeker/Les Films EngloutisAssociated Producers : Y-40 The Deep Joy/RVZCamera Assistant : Arthur LauthersElectrician Romain MostriSafety Freedivers : Anne Maury – Fouad ZarrouMaking off : Jimmy GolazCamera Rental (Red VistaVision 8K) RVZLight&Electric Rental : TSF CannesWardrobe : Tatiana Henri

Gepostet von Julie Gautier am Freitag, 9. März 2018

Publiée à l’occasion de la journée internationale de la femme, AMA, le nouveau court métrage de la réalisatrice Julie Gautier est une performance de danse en apnée. Une magnifique poésie entre corps et eau, résistance, mouvement et douleur. Ce film est une ode à la vie et à la persévérance. Selon la réalisatrice, l’oeuvre « est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé ».

Julie Gautier a indiqué avoir voulu mettre dans ce film « sa plus grande douleur en ce monde . » Pour qu’elle ne soit pas trop crue, la réalisatrice a choisi de enrober de grâce. « Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau. » a-t-elle indiqué.

Elle dédie ce film bouleversant, émouvant et touchant à toutes les femmes du monde.

Credits :

Choreographer : Ophélie Longuet
Music : « Rain in your black eyes », Ezio Bosso. (P) Sony Music Intertainment.
Cinematographer : Jacques Ballard
Editor : Jérôme Lozano
Colorist : Arthur Paux @ Spark Seeker
Compositing : Gregory Lafranchi @GoneFX
Sound mix : Nassim El Mounabbih @Dinosaures
Production : Spark Seeker/Les Films Engloutis
Associated Producers : Y-40 The Deep Joy/RVZ
Camera Assistant : Arthur Lauthers
Electrician Romain Mostri
Safety Freedivers : Anne Maury – Fouad Zarrou
Making off : Jimmy Golaz
Camera Rental (Red VistaVision 8K) RVZ
Light&Electric Rental : TSF Cannes
Wardrobe : Tatiana Henri

Par

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevez toute notre actualité
en vous inscrivant à notre Newsletter
...