Qui était Fan Ho, le célèbre photographe qui a immortalisé le Hong Kong des années 1950 ?

Fan Ho et son Rolleiflex 3.5 A (type K4A).

Célèbre photographe, Fan Ho aura marqué l’histoire avec ses clichés du Hong Kong des années 1950 et 1960. À peine âgé d’une vingtaine d’années, Fan Ho déambulait déjà dans les rues avec son Rolleigleix. Retour sur cette icône de la photographie qui nous a quitté il y a deux ans.

Alors âgé d’une dizaine d’années, Fan Ho se prend déjà d’une passion pour la photographie. Il commence par photographier ce qui l’entoure avec un Kodak Brownie, mais observant sa détermination, son père lui offre rapidement un Rolleifleix. À cette époque, il n’a que 14 ans.

Force de travail, Fan Ho accumule de plus en plus ses clichés. Il ne le savait pas encore à cette époque, mais son travail allait sans doute être l’une des seules preuves de la faramineuse transformation de la ville d’Hong Kong.

Hong Kong par Fan Ho

Avant de devenir une ville emplie de gratte-ciels, Hong Kong arborait un côté beaucoup moins spectaculaire. On y trouvait des maisons vétustes situées dans de toutes petites rues. La population y était très pauvre. L’espace dans les habitats y étant très restreint, et les hongkongais passaient le plus large de leur temps à l’extérieur. C’est cette ambiance et cette vie qu’a su capturer Fan Ho. Ses photos laissent entrevoir ce à quoi ressemblait Hong Kong avant d’être une importante métropole. Ce corpus nous montre aussi sa transformation que l’on peut qualifier grâce à ces photos de hors-normes.

Cependant, ce travail n’a pas été si simple. La photographie de rue réputée pour être une pratique dangereuse, l’était encore plus à cette époque. Une superstition disait qu’un appareil photo était capable de littéralement capturer l’esprit de quelqu’un. De ce fait, certaines photographies mettaient le photographe dans des situations complexes. Une fois, un boucher a carrément voulu l’égorger pour “récupérer son esprit”.

Fan Ho – Approaching Shadow, 1954

Célèbre pour son talent

Fan Ho est mondialement connu pour être spécialiste de la photographie de rue en noir et blanc. Armée d’une patience extrême, il attendait parfois des heures pour capturer la photo qui permettrait de faire ressentir exactement le sentiment ressentit à ce moment précis.

Fan Ho avait une sensibilité unique. Elle se distingue d’ailleurs très largement dans sa série photo de la vie urbaine du Hong Kong des années 1950 et 1960. Ses clichés nous feraient presque croire que nous y sommes, au beau milieu du vieux Hong Kong. La lumière, la fumée, les contrastes, les ombres, les lignes, nous laissent entrevoir ce à quoi ressemblait le quotidien des Hongkongais à cette époque révolue. On peut l’affirmer, le travail de Fan Ho aura marqué l’histoire de la photographie.

Afin d’admirer le travail de ce photographe, perdez-vous quelques minutes dans le Hong Kong du passé.

Fan Ho – Sun Rays, 1959

Fan Ho – Woks, 1964.

A composite of Working Skywards, Steps, and School is over.

Fan Ho – A day is done, 1957.

Fan Ho – Daily Routine, 1961.

Fan Ho Hong Kong Midnight, 1958.

His Dream 1964

Fan Ho – Dancing Canopies, by Fan Ho.

s Evening Hurries By, 1955.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Recevez toute notre actualité
en vous inscrivant à notre Newsletter
...