Meltem Işık explore la façon dont nous voyons et percevons le corps humain

Une fois de plus, nous parlons du corps sur KINGZ. En effet, le sujet nous passionne car de nombreux artistes l’explorent, chacun avec un œil différent. De plus, au 21e siècle, les questions du corps parfait et de l’idéal de beauté sont au centre des préoccupations de la société avec des enjeux économiques colossaux. Les artistes nous aident à avoir une perception du corps qui nous est propre, à l’instar de Meltem Işık. Dans cette installation photographique, l’artiste turque aborde une question intéressante, à savoir, notre capacité, ou notre possibilité à voir et à observer notre propre corps. Meltem Işık s’attaque à nos limites car sans miroir, il nous est impossible d’observer l’ensemble de notre propre corps, alors que nous pouvons aisément regarder voire scruter ceux des autres. “Observer le corps des autres me donne l’occasion de regarder mon propre corps, que je ne peux jamais voir en entier.” explique l’artiste.

Regarder notre propre corps, banalité ou complexité ?

Meltem Işık joue avec l’observation du corps. Dans cette série, elle a photographié des parties du corps que nous pouvons explorer, et d’autres que nous ne pouvons pas voir. Elle a ensuite fait poser des modèles entrain de les observer. “Bien que cette série se présente finalement comme une installation photographique, mon processus de création est étroitement lié à la sculpture et à la performance. Pour moi, ce sont des pièces d’œuvres vivantes, respirantes, volatiles.” Confie-t-elle au sujet de cette série qui a nécessité deux séances de photographies par œuvre.

Meltem Işık

Meltem IşıkMeltem IşıkMeltem IşıkMeltem Işık est né à Ankara. Elle est titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Sabanci à Istanbul. À travers des compositions complexes d’images photographiques, elle explore la façon dont nous voyons et percevons le corps humain avec des conception complexes. Son travail a déjà fait l’objet de plusieurs expositions. Depuis 2015, elle enseigne au département de design de l’université Sabancı.

Toutes les images : © Meltem Işık

À LIRE AUSSI

Par

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

...