La photographe Chloe Rosser défie les codes de la beauté avec des sculptures charnues

Des corps humains en forme de sculptures. Des images pour défier le mythe du corps parfait qui fait courir l’Homme. C’est le travail de la photographe Chloe Rosser.

Les codes de la beauté sont difficiles à déconstruire même si notre relation avec notre corps est différent selon les tendances ou les sociétés. Certains aiment le corps bien sculpté, alors que d’autres le préfèrent mince ou rond. D’ailleurs, la relation de l’Homme avec son corps n’a cessé de bouger au fil des époques. C’est cette relation compliquée que la photographe Chloe Rosser interroge dans cette série intitulée “Form & Function”.

Chloe Rosser

Poser un regard différent sur le corps humain

La pression que nous impose les codes de beauté conventionnels ont inspiré la photographe. Plutôt que de photographier des corps dans leurs formes habituelles, Chloe Rosser, a choit d’explorer la figure humaine en faisant abstraction du visage. Elle explique, “Ma photographie traite de la figure humaine, en regardant notre relation avec notre propre corps et la condition humaine. C’est une relation qui est lourde et compliquée. Nous sommes constamment sous pression pour être à la hauteur des idées conventionnelles et irréalistes de la beauté. Nous voulons que notre corps soit ce logement parfait, mais il ne peut pas toujours être à la hauteur de ces idéaux.” La photographe londonienne explore ainsi cette relation compliquée en transformant des femmes et des hommes en “sculptures charnues”. Par ce travail, elle nous invite à poser un regard différent sur la forme humaine, sur la beauté.

Chloe Rosser

Chloe Rosser

Chloe Rosser

La photographe défie ainsi les concepts traditionnels de l’image du corps humain. Pour ce faire, elle a fait poser des personnes aux couleurs de peau et aux formes variées, âgées de vingt à soixante ans. Ces statues humaines rappellent que le corps n’est pas un objet et interrogent sa perfection tant fantasmée par l’Homme.  

Toutes les images : © Chloe Rosser

À LIRE AUSSI

Par

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

...